DE | FR
A son retour d'Abu Dhabi, Rafael Nadal a été testé positif au Covid-19.
A son retour d'Abu Dhabi, Rafael Nadal a été testé positif au Covid-19.Image: Keystone

Abu Dhabi est devenu un cluster qui a frappé plusieurs stars du tennis

Peu avant Noël, une partie de l'élite du tennis s'est retrouvée pour le tournoi de gala d'Abu Dhabi. C'était l'occasion de se préparer à la nouvelle saison tout en touchant un cachet de plusieurs millions. Mais plus de la moitié des participants sont rentrés avec le Covid.
29.12.2021, 05:4829.12.2021, 09:23
Simon Häring / CH Media

A cause d'une blessure au pied qui persistait, Rafael Nadal avait dû abandonner la compétition pendant six mois et s'était peu entraîné. Pour son retour, le joueur de 35 ans avait choisi le tournoi sur invitation d'Abu Dhabi: une compétition qui a lieu peu avant Noël dans des conditions de compétition, avec un temps idéal, et accessoirement avec un salaire de plusieurs millions à la clé.

Sur le plan sportif, l'excursion dans le Golfe persique ne fut pas une grande réussite. Nadal s'est incliné face à Andy Murray et Denis Shapovalov. Mais le tournoi a surtout laissé un goût amer au tennisman espagnol puisqu'il a été contrôlé positif au coronavirus après son retour dans son pays natal.

Pour Nadal, il s'agit d'un scénario catastrophe. En effet, sa contamination survient à quatre semaines du début de l'Open d'Australie à Melbourne, le 17 janvier. Le sportif avait prévu de s'y rendre dès la mi-janvier. «En raison de cette situation, je dois organiser mon emploi du temps de manière totalement flexible et j'examinerai mes options en fonction de l'évolution», a déclaré Nadal.

Bencic a évoqué des «symptômes relativement forts»

Nadal a été le premier à quitter Abu Dhabi avec le virus. Il n'est de loin pas le seul sportif dans ce cas. La gagnante de l'US Open Emma Raducanu avait déjà dû déclarer forfait. La Britannique a dû se mettre en isolement à Abu Dhabi. Sa remplaçante Ons Jabeur a également été contaminée, tout comme la Suissesse Belinda Bencic, championne olympique, qui a fait état de «symptômes relativement forts avec de la fièvre et des frissons». Le Canadien Denis Shapovalov a quant à lui été testé positif à son arrivée à Sydney.

Le jour de Noël, le coronavirus a frappé Andreï Roublev. Le Russe a dû s'isoler à Barcelone et a promis de se rendre en Australie seulement si cela ne représentait aucun danger pour personne. Le cinquième mondial a écrit: «Je suis très triste et affecté par ce qui s'est passé. S'il vous plaît, prenez soin de vous et des personnes qui vous entourent». Rublev est le sixième des huit participants à avoir livré un test positif.

Murray fraichement boosté

La réputation du tournoi d'Abu Dhabi n'est plus à faire. Il est considéré depuis longtemps comme un événement de grande envergure dans le monde du tennis.

Jusqu'à maintenant, l'Américain Taylor Fritz et les Britanniques Dan Evans et Andy Murray s'en sont sortis indemnes. L'ancien vainqueur de Wimbledon avait partagé sa troisième injection sur les réseaux sociaux. «On m'a injecté ma troisième micropuce», a-t-il lancé après sa troisième vaccination. Il a remercié les scientifiques, les médecins et le personnel de santé pour leur travail.

Djokovic temporise

On ne sait toujours pas si et quand Novak Djokovic se rendra en Australie. Comme prévu, le joueur de 34 ans a renoncé à participer à la Coupe ATP. Si l'homme aux 20 titres du Grand Chelem avait déclaré son forfait avant la fin du délai d'inscription, la Serbie ne se serait pas qualifiée pour la compétition dotée de 4,5 millions de dollars.

Seules les personnes considérées comme entièrement vaccinées peuvent se rendre en Australie. Les personnes qui ont reçu le sérum russe Sputnik n'y sont pas autorisées. Si des raisons médicales importantes le justifient, certains joueurs peuvent être exemptés de l'obligation de vaccination. Novak Djokovic, neuf fois vainqueur à Melbourne, s'était positionné en été 2020 dans le camp des anti-vaccin. Il s'est déclaré pour le volontariat. Selon lui, son statut vaccinal est une affaire privée.

Son père Srdjan Djokovic a parlé à la télévision serbe de «chantage» de la part des organisateurs et a déclaré que Djokovic ne jouerait «probablement pas» en Australie. Une décision devrait être prise d'un jour à l'autre quant à la participation du Serbe.

Traduit de l'allemand par Anaïs Rey

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Et si on devait porter le masque à vie? Décryptage en vidéo.

La Streif encore rabotée: les skieurs seront limités à 140 km/h
Les organisateurs de la terrible descente, qui se dispute ce vendredi, ont réalisé de nouveaux travaux afin de réduire la vitesse des descendeurs. Le but: prévenir les accidents graves. Mais jusqu'où aller sans dénaturer le mythe?

Il y a deux évènements qui font très peur chaque année: Halloween et la descente de Kitzbühel. Le premier effraie les enfants, le second les skieurs, lancés à plus de 140 km/h dans les contreforts du Tyrol autrichien, sur la piste la plus célèbre et la plus dangereuse du circuit.

L’article