DE | FR
Bild

Réveil musculaire

City-PSG: Des coups de pied qui ont fait très mal

Une ouverture géniale du gardien Ederson (City) puis un mauvais geste de Di Maria (PSG): On a vu le meilleur et le pire du pied gauche, mercredi lors de la qualif anglaise (2-0) pour la finale de la Ligue des champions.

Julien Caloz
Julien Caloz



C'est quoi le réveil musculaire?

La principale actualité de la nuit commentée tous les matins à 7 heures tapantes, avec juste ce qu'il faut de mouvements d'humeur et d'exercices de style. On finit avec des petites infos croustillantes pour s'ouvrir l'appétit.

C'est beau, parce que c'est à la fois utile et génial: On jouait la 11e minute du match retour de la Ligue des champions (aller 2-1 en faveur de City), Paris confisquait le ballon, imposait un pressing haut, lorsque le gardien Ederson a contourné tout le bloc visiteur par une relance fabuleuse de 70 mètres pour son latéral gauche Zintchenko.

Bild

Image: Twitter

La suite est une masterclass anglaise: Débordement, passe en retrait puis ballon dévié au deuxième poteau pour l'ouverture du score de Mahrez. Limpide.

Le résumé du match

abspielen

Vidéo: YouTube/blue Sports Romandie

On a envoyé un SMS à Thierry Barnerat à la mi-temps, histoire de savoir comment cet instructeur Fifa pour les gardiens avait vécu le coup de botte magique du portier brésilien.

Bild

Image: Source: mon téléphone portable ;-)

De fait, les pieds des gardiens ont toujours intéressé Pep Guardiola autant que leurs mains. C'est pour cette raison que le technicien catalan, qui a qualifié City pour la première finale de Ligue des champions de son histoire hier, a écarté Joe Hart puis Claudio Bravo pour choisir Ederson (40 millions d'euros) en 2017. Avec les qualités de relance de son portier dans les petits et grands espaces, Guardiola peut à la fois installer son jeu de possession dès la première relance et se défaire du pressing usant des adversaires.

Ederson est tellement en confiance quand le ballon est au sol qu'il s'estime capable de jouer à mi-terrain, entre Foden et Gündogan.

«Si on me demandait de jouer dans le champ, je crois que je pourrais. J'ai commencé comme arrière gauche»

Ederson, au magazine Four Four Two

L'ennui, c'est que ce degré de certitude le place dans une zone de confort parfois dangereuse pour lui-même et ses coéquipiers. Mardi, il a manqué deux relances courtes que Paris a failli exploiter.

Rouge de colère

Di Maria aurait pu égaliser sur l'une d'elles (19e) mais c'est plus tard que l'ailier argentin, si précieux au match aller, s'est illustré; lui aussi du pied gauche, mais dans un registre nettement moins honorable.

Il y a un baromètre pour savoir si le Paris Saint-Germain (PSG) se sent bien: il suffit d'observer le comportement de Neymar. Lorsque le Brésilien se met à refuser la simplicité, à porter le ballon pour amener du danger, c'est le signe que Paris ne trouve pas la solution collectivement. Il s'ensuit de la mauvaise humeur, des réclamations et, souvent, de très vilains gestes. Il y a eu un peu de tout cela, hier soir, dès la 55e minute.

Di Maria a fini par être expulsé (après le deuxième but signé Mahrez) par M. Kuipers. Agacé, le directeur de jeu aurait perdu ses nerfs et insulté les joueurs parisiens. «L'arbitre a dit Fuck off à Paredes», s'est plaint Ander Herrera (milieu du PSG) au micro de Radio Monte-Carlo (RMC). Son coéquipier Marco Verratti a aussi entendu un Fuck you qui lui était destiné.

Paris venait de perdre le combat du jeu et ne voulait pas perdre celui des mots. Il reste, au final, l'impression d'une débauche d'énergie inutile, surtout sur le terrain:

Et encore

⚽ Ludogorets est devenu champion de Bulgarie pour la dixième fois consécutive en battant Beroe 3-1. Il s'agit actuellement de la plus longue série européenne dans le football masculin.

🎾 Benoît Paire est toujours un joueur de tennis. Le Français s'est imposé pour son retour des Maldives au jeu. Il a écarté Basilashvili en 32e de finale du tournoi de Madrid (6-4 7-5).

Plus d'articles sur le sport

Pourquoi la Suisse est l'une des meilleures nations sportives au monde

Link zum Artikel

Cinq choses à savoir sur la paire Heidrich/Vergé-Dépré

Link zum Artikel

«Après l'euthanasie de Jet Set, mes collègues m'ont soutenu moralement»

Link zum Artikel

Lea Sprunger: «Quand je suis stressée, je fais le ménage»

Link zum Artikel

Pourquoi Belinda Bencic est si spéciale

Link zum Artikel

En sport, le trac est devenu officiellement un problème de santé

Link zum Artikel

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

Jérémy Desplanches: «Je pourrais dormir quinze heures par jour»

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Réveil musculaire

Genève-Servette soigne sa réputation de gagneur, même quand il perd

Les Grenats ont perdu 1-0 à Zoug mais ils n'en finissent pas de gagner du crédit. Infos watson: McSorley à Lugano, McTavish limogé.

On a coutume de dire qu'à «ce niveau-là, tout se joue sur des détails». Pour une fois, ce ne sont pas des fadaises. Tandis que Ge-Servette et Zoug se tenaient par la barbichette, il a suffit d'une relance hasardeuse, une seule passe malencontreuse (Tömmernes), pour que les Genevois perdent le premier acte de la finale. 1-0, but de Kovar (21e), suite mercredi aux Vernets (19 h).

Encore un «détail»? L'intervention de Genoni face à Simon à Le Coultre (48e), tandis que ce dernier sortait de …

Lire l’article
Link zum Artikel