Sport
Football

France-Pays-Bas: le but de Simons (hors-jeu) fait polémique

Grosse polémique lors du match entre la France et les Pays-Bas

Xavi Simons pensait avoir marqué le but de la victoire hollandaise (69e), mais l'arbitre a annulé sa réussite pour un hors-jeu qui n'a pas fini de faire parler.
24.06.2024, 08:13
Plus de «Sport»

Le choc au sommet du groupe D, ce vendredi entre la France et les Pays-Bas, a été marqué par une vive polémique. Alors que le score était de 0-0, Xavi Simons a ouvert le score d'une très belle frappe. Les Hollandais ont logiquement célébré la réussite du numéro 7, mais celle-ci a aussitôt été annulée pour un hors-jeu.

Ce n'est pas le buteur qui a été signalé en position illicite, mais son coéquipier Jeremie Frimpong. Or celui-ci n'a pas touché le ballon sur l'action. Les arbitres ont toutefois estimé, après avoir vu et revu la scène à la vidéo, qu'il avait fait action de jeu, autrement dit qu'il avait gêné le gardien français Mike Maignan.

La scène polémique

Vidéo: watson

Certains ont toutefois estimé que Maignan aurait de toute façon été incapable d'arrêter la frappe de Simons, tant celle-ci est arrivée vite.

Le but était-il valable?

«Pour moi, le but aurait dû être validé», a estimé Stéphane Lannoy, ancien directeur technique délégué de l’arbitrage professionnel, interrogé par RMC. «Le Hollandais hors-jeu n'est pas sur la trajectoire du ballon, donc il ne gêne pas la vision de Maignan sur la frappe, a poursuivi l'expert. Il ne gêne pas non plus le gardien sur ses appuis (...) Ce que je ne comprends pas, c'est que sur les situations d'interprétation, l'arbitre doit aller voir lui-même les images sur l'écran et se faire son propre avis.» Or M. Anthony Taylor n'a jamais revu la scène en vidéo. Ce sont les arbitres en charge de l'assistance vidéo qui lui ont dicté la décision à prendre.

Le match s'est finalement terminé sur le score de 0-0 et c'est aussi grâce à Mike Maignan. Le gardien de l'équipe de France a été l'un des meilleurs de son équipe, qui a joué sans Kylian Mbappé, resté sur le banc après sa fracture du nez.

Après deux journées, les Bleus et les Pays-Bas occupent les deux premières places du groupe D. Tout se jouera donc lors de l'ultime ronde mardi prochain: la France défiera la Pologne pendant que les Pays-Bas se mesureront à l'Autriche.

(jcz)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
A la rencontre des chiens détecteurs de cancer
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Federer s'engage pour la relève, mais oublie les Suisses
«Rodgeur» est resté discret lors de sa visite à Wimbledon. Pourtant, son influence ne cesse de croître. Il joue par exemple un rôle dans le développement des jeunes talents qu'On soutient. La stratégie est à l'international, tant pis pour la relève helvétique.

Lorsque Roger Federer a fait ses adieux au circuit en pleurant, il a fait la promesse de ne devenir «ni un fantôme, ni un étranger» pour le milieu du tennis. Jusqu'à présent, l'homme de 42 ans a tenu parole. A la demande de ses enfants, il vient de se rendre plusieurs jours à Wimbledon, où il détient toujours le record de victoires.

L’article