DE | FR
L'attaquant de Manchester United Marcus Rashford a dénoncé les insultes racistes dont il a été la cible après la finale perdue d'Europa League.
L'attaquant de Manchester United Marcus Rashford a dénoncé les insultes racistes dont il a été la cible après la finale perdue d'Europa League.Image: keystone

Plus que la défaite, c'est le racisme qui désole Rashford

L'attaquant de Manchester United a dénoncé sur Twitter les nombreuses attaques racistes dont il a été la cible sur les réseaux sociaux. Elles ont eu lieu juste après la défaite du club anglais en finale de l'Europa League mercredi soir.
27.05.2021, 16:3027.05.2021, 16:39
Suivez-moi

Rien ne semble malheureusement arrêter la bêtise et la méchanceté de certains internautes sur les réseaux sociaux. Le footballeur de Manchester United Marcus Rashford en a (de nouveau) fait l'amer constat dans la nuit de mercredi à jeudi.

Une heure après avoir perdu la finale de l'Europa League contre Villarreal, l'attaquant anglais (23 ans) a posté un message sur son compte Twitter. Dépité non pas de la défaite de son équipe mais des nombreuses attaques racistes dont il a été la cible juste après ce revers.

«Au moins 70 messages d'insultes racistes sur mes comptes de réseaux sociaux pour le moment. A ceux qui se donnent du mal pour me faire sentir encore plus mal que je ne me sens déjà, bonne chance pour y arriver»
Marcus Rashford, sur Twitter

Dans un second message, Rashford précise l'identité de l'un de ses agresseurs sur les réseaux sociaux. Dont le niveau de formation élevé et les responsabilités ne constituent pas des gardes-fou à l'imbécilité:

«Je suis encore plus scandalisé que l'un des insulteurs qui a laissé une montagne d'emojis représentant des singes dans mes messages privés est un professeur de maths avec un compte public. Il enseigne à des enfants!»
Marcus Rashford

Des attitudes d'internautes d'autant plus pestilentielles que des campagnes de sensibilisation ont déjà été faites sur ce phénomène. Au début du mois, les clubs de Premier League, la fédération anglaise, l'UEFA et certains médias avaient boycotté durant trois jours les réseaux sociaux. Leur but? Dénoncer les nombreux messages haineux dont les acteurs du foot sont victimes sur ces plateformes.

Sur le terrain, Manchester United s'est incliné face aux Espagnols de Villarreal au terme d'une finale d'Europa League interminable. Les Anglais ont perdu 11-10 aux tirs au but, alors que le score était de 1-1 après les prolongations. Seul le gardien des Red Devils David De Gea, dernier tireur, a raté son essai.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Le peuple brésilien révolté face au racisme, en images

1 / 12
Le peuple brésilien révolté face au racisme, en images
source: sda / eraldo peres
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une malédiction frappe Chelsea: oui, les sportifs sont superstitieux
Le numéro 9 ne sera pas porté cette saison du côté de Stamford Bridge. Il serait maudit, selon les joueurs. Les croyances métaphysiques sont légion dans le sport de haut niveau. Et elles peuvent avoir des effets réels.

Thomas Tuchel a fait une confidence très inhabituelle en conférence de presse vendredi. Le coach allemand de Chelsea a fait savoir qu'aucun de ses joueurs ne veut porter le numéro 9. Par superstition.

L’article