DE | FR
epa09378054 Jeremy Desplanches of Switzerland celebrates after finishing third in the men's 200m Individual Medley Final during the Swimming events of the Tokyo 2020 Olympic Games at the Tokyo Aquatics Centre in Tokyo, Japan, 30 July 2021. EPA/Patrick B. Kraemer

Jérémy Desplanches n'a devancé le Japonais Daiya Seto à la touche que de 0''05. Image: EPA

Tokyo 2020

Desplanches a réussi la course de sa vie. «Mon obsession a payé»

Le Genevois s'est arraché dans la dernière partie de crawl pour décrocher une médaille de bronze historique. Vidéos et réactions.

team watson/ats



Jérémy Desplanches a livré la course de sa vie, il n'y a pas d'autres mots. En finale du 200 m 4 nages, le Genevois a offert à la Suisse sa neuvième médaille à Tokyo, et surtout, le 200e podium de son histoire aux Jeux olympiques d'été.

Quatrième après 50 m, 100 m et 150 m, Jérémy Desplanches s'est arraché comme jamais sur les 50 derniers mètres de crawl pour aller décrocher le bronze. Il savait qu'il devrait «exploser» son record de Suisse pour se hisser sur le podium, et il l'a fait: il a nagé en 1'56''17, améliorant de 0''39 la marque qui lui avait permis de devenir vice-champion du monde en 2019.

La course spectaculaire, en images

Vidéo: RTS

Jérémy Desplanches à la RTS

«Je ne voyais plus rien sur la fin, c'était dur»

Jérémy Desplanches n'a devancé le Japonais Daiya Seto à la touche que de 0''05.

«J'étais moins stressé qu'en demi-finales, je n'ai eu qu'à dérouler. Je suis déçu pour Seto, mais je suis tellement content pour moi»

«C'est incroyable. Je ne sais pas quoi dire. Je pense que je ne vais pas dormir pendant 3-4 jours»

Le champion d'Europe 2018 et vice-champion d'Europe 2021 s'offre un quatrième podium d'affilée dans un grand rendez-vous.

«J'ai vu la petite croix, j'ai vu Desplanches, j'ai vérifié plusieurs fois. Avec plus de recul, c'est incroyable»

«Je vois que cette obsession que j'ai eue pour les Jeux depuis cinq ans a payé. Je ne vais pas pleurer car je ne pleure pas facilement, mais ça me touche»

La remise des médailles, en images

Vidéo: RTS

Cette médaille est doublement historique. Elle permet à la Suisse d'afficher 200 podiums dans son histoire aux Jeux d'été. Et elle est simplement la deuxième pour la natation helvétique, après celle de bronze conquise par Etienne Dagon sur 200 m brasse, en 1984.

Plus d'articles sur le sport

Les footballeurs ne supportent plus d'être remplacés

Link zum Artikel

«Roger Federer pourrait revenir dès l'Open d'Australie»

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Tokyo 2020

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Une intelligence artificielle a assuré le divertissement à la mi-temps d'un match de basketball olympique dimanche. Ses tirs au panier impressionnants lui ont permis d'entrer dans le Livre des records malgré quelques défaillances.

La victoire de la France sur les Américains lors du match de basketball ce 25 juillet aux Jeux olympiques de Tokyo a été une véritable surprise. Mais celle-ci n'était rien à côté du spectacle invraisemblable qui a eu lieu juste avant, durant la mi-temps.

Un robot de 2,10 mètres pour 90 kilogrammes, venu ambiancer les foules, a enchaîné les shoots parfaits. Lancers francs, tirs à trois points, tirs à mi-terrain, la création japonaise a fait mouche à pratiquement tous les endroits du …

Lire l’article
Link zum Artikel