DE | FR
epa09366217 An Changrim (white) of South Korea in action against Tohar Butbul of Israel during their bout in the Judo Men -73kg quarter final at the Tokyo 2020 Olympic Games at the Nippon Budokan arena in Tokyo, Japan, 26 July 2021. EPA/RUNGROJ YONGRIT

Un Sud-Coréen a bien voulu affronter Tohar Butbul (à gauche), et l'a battu. Image: EPA

Tokyo 2020

Tohar Butbul, l'homme qui était boycotté par ses adversaires

Deux judokas ont refusé de l'affronter. L'Israélien, No 7 mondial, avait imaginé les Jeux olympiques tout autrement.



Tohar Butbul s'est rendu à Tokyo avec de grandes ambitions. En fin de compte, son nom restera associé à l'une des affaires les plus tristes et embarrassantes de ces JO.

Tohar Butbul est israélien, c'est tout le «problème». Il aurait dû affronter le vainqueur du duel entre Fethi Nourine et Abdalrasool, mais face à cette probabilité, le premier, algérien, s'est immédiatement retiré des JO, tandis que le second, soudanais, a déclaré forfait quelques jours plus tard,

«Nous avons travaillé dur pour atteindre les Jeux olympiques, mais la cause palestinienne est plus grande que tout cela»

Fethi Nourine à la télévision algérienne

Pour la Fédération internationale de judo, le boycott de Nourine va «totalement à l'encontre de notre philosophie». L'Algérien et son entraîneur ont perdu leurs accès aux sites olympiques – sans qu'ils n'en prennent ombrage.

Abdalrasool sera également privé d'accréditation si sa délégation confirme des motivations politiques: pour l'instant, elle n'a consenti à aucun commentaire.

En janvier dernier, le Soudan a, pourtant, signé les accords d’Abraham avec les États-Unis, en vue d'une normalisation des relations entre le pays africain et Israël. Mais la normalité a encore du plomb dans l'aile.

Tohar Butbul s'est finalement trouvé un adversaire, un Moldave qu'il a battu chichement, avant de s’incliner en quart de finale face au Sud-Coréen Changrim An. Butbul est No 7 mondial dans la catégorie des 73 kg. Il avait de grandes ambitions aux JO mais certaines rancunes restent plus tenaces que lui.

Plus d'articles sur le sport

Une fighteuse trans met une rouste à sa rivale et crée la polémique

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Tokyo 2020

Stressée et dissipée, Naomi Osaka a encore craqué

L'icône des JO s'est inclinée devant Marketa Vondrousova en huitièmes de finale du tournoi de tennis. Et pas d'un peu: 6-1 6-4.

C'était un festival de fautes directes pour Naomi Osaka – 32 au total – avant de concéder une défaite aussi inattendue que sensationnelle. Ecrasée de remords, elle a quitté la conférence de presse en larmes, sans répondre à la dernière question.

La star japonaise a fait illusion en menant 2-0 au second set. Mais celle qui a eu l'honneur d'allumer la flamme olympique est très vite retombée dans ses tourments, peut-être vaincue par la pression.

Naomi Osaka n'avait plus disputé de compétition …

Lire l’article
Link zum Artikel