DE | FR
Bild

La paire Heidrich/Vergé-Dépré s'est ensablée.

Tokyo 2020

Cette nuit, la Suisse a connu quelques désillusions aux JO

Un gadin dans le sable, un judoka en larmes et un record qui rassure à moitié: Ce n'est pas tous les jours fêtes aux JO.

team watson/ats



Heidrich/Vergé-Dépré passent à côté 😲

Joana Heidrich et Anouk Vergé-Dépré devront lutter pour le bronze. La Zurichoise et la Bernoise ont pris une claque (21-12 21-11) en demi-finale face aux Américaines April Ross/Alix Klineman, vice-championnes du monde 2019.

Bild

C'était mauvais signe.

Heidrich et Vergé-Dépré doivent très vite se remobiliser si elles entendent offrir au beachvolley helvétique la deuxième médaille olympique de son histoire, 17 ans après celle de bronze conquise par Patrick Heuscher et Stefan Kobel à Athènes.

Les championnes d'Europe en titre (certes encore) sont passées à côté de leur demi-finale, bouclée en 38 minutes. Elles disputeront le match pour le bronze vendredi à 3h (heure suisse) face aux Lettones Tina Graudina/Anastasija Kravcenoka, championnes d'Europe 2019.

Le résumé du match en vidéo

Vidéo: RTS

Reichmuth rentre bredouille 😣

En lutte libre, Stefan Reichmuth doit se contenter d'une cinquième place chez les moins de 86 kg. Le Lucernois de 26 ans s'est incliné 5-2 en repêchage devant l'Ouzbek Javrail Shapiev. Médaillé de bronze des championnats du monde 2019, Stefan Reichmuth devait remporter deux combats jeudi pour prendre le bronze. Il a échoué dès le premier obstacle, battu aux points par un adversaire qu'il ne connaissait que très peu.

Le moment décisif en vidéo

Vidéo: RTS

Sanctionné d'un point pour passivité après à peine une minute de combat jeudi matin, le Lucernois a pris l'avantage dans la foulée après une belle attaque qui aurait même pu lui rapporter quatre points. Mais il fut ensuite nettement dominé par Javrail Shapiev.

Grimaçant

«Je me sentais bien au réveil mais après, j'ai senti mercredi soir que mon corps était à la limite»

En larmes

«L'objectif était de conquérir une médaille. J'en étais si proche. Je devrai analyser. Il me reste trois ans jusqu'à Paris. Je serai là, c'est promis»

Switzerland's Stefan Reichmuth kneels after he lost against Uzbekistan's Shapiev Jayrail during the men's 86kg Freestyle wrestling repechage match at the 2020 Summer Olympics, Thursday, Aug. 5, 2021, in Tokyo, Japan. (AP Photo/Aaron Favila)

Grosse déception pour le Lucernois, qui visait une médaille. Image: AP

Le relais 4 x 100 (re) bat son record mais...⚡🔥

Le relais 4x100 féminin helvétique s'est facilement qualifié pour la finale prévue vendredi 15h30 en Suisse. Riccarda Dietsche, Ajla Del Ponte, Mujinga Kambundji et Salomé Kora ont terminé au deuxième rang de la deuxième demi-finale, derrière l'Allemagne, en battant le record de Suisse (42''05).

La course en vidéo

Vidéo: RTS

Le quatuor helvétique a retranché 0''13 à l'ancienne meilleure marque, qui avait permis à l'équipe entraînée par Raphaël Monachon de décrocher la quatrième place aux Mondiaux de Doha en 2019. Il faudra toutefois courir beaucoup plus vite en finale pour viser une médaille. Les Suissesses n'ont signé «que» le quatrième temps des demi-finales.

«Ce record nous met en confiance. On savait qu'on était capable de le battre. On a encore un peu de marge sur nos passages de témoin»

Ajla Del Ponte

«On ne devra pas non plus prendre trop de risques sur les passages en finale. Nous devrons surtout être plus rapides sur le plan individuel. C'est possible de faire mieux»

Mujinga Kambundji.

From left, Salome Kora, Ajla Del Ponte, Mujinga Kambundji, and Riccarda Dietsche of Switzerland react after the finish line of the women's athletics 4x100m relay heat at the 2020 Tokyo Summer Olympics in Tokyo, Japan, on Thursday, August 05, 2021. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Photo de famille. Image: KEYSTONE

Ajla Del Ponte, Mujinga Kambundji et Salomé Kora étaient déjà de la partie aux Mondiaux de Doha. Elles faisaient alors équipe avec la Vaudoise Sarah Atcho.

Plus d'articles sur le sport

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Tokyo 2020

L'athlète biélorusse Krystsina Tsimanouskaya a quitté Tokyo

La sprinteuse Krystsina Tsimanouskaya, qui craignait d'être rapatriée de force en Biélorussie, a décollé du Japon mercredi pour l'Autriche. Elle devrait rejoindre la Pologne, qui lui a accordé un visa humanitaire.

La sprinteuse biélorusse Krystsina Tsimanouskaya, en conflit avec les autorités sportives de son pays, a quitté mercredi l'aéroport de Tokyo-Narita pour Vienne.

Il s'agit très probablement d'une escale avant de rejoindre la Pologne, qui lui a accordé un visa humanitaire.

Il était initialement supposé que l'athlète de 24 ans prenne mercredi un vol direct Tokyo-Varsovie opéré par la compagnie polonaise LOT. Mais elle a changé d'itinéraire à la dernière minute, embarquant dans un avion de la …

Lire l’article
Link zum Artikel