DE | FR
Image: Shutterstock
British corner

Mohamed Salah est-il le meilleur joueur de la planète?

Raphaël Crettol, champion suisse de Fantasy Premier League 2020, décrypte chaque semaine l'actualité du football britannique et vous donne ses bons plans FPL. Présentation de la neuvième journée.
21.10.2021, 19:5622.10.2021, 16:45

Quel chemin parcouru depuis son passage au FC Bâle entre 2012 et 2014... Il m'avait laissé le souvenir d'un joueur insaisissable mais terriblement brouillon devant le but. Je me rappelle même qu'il était passablement chambré par le Gradin Nord de Tourbillon pour son manque de lucidité devant le but.

Mohamed Salah devance Marco Wölfli lors de la saison 2013-2014.
Mohamed Salah devance Marco Wölfli lors de la saison 2013-2014.sda

Bientôt dix ans plus tard, Mohamed Salah est toujours aussi insaisissable, mais il a appris à se montrer décisif. Et c'est un euphémisme! Dernier exemple en date, son doublé mardi en Ligue des Champions a permis à Liverpool de renverser la vapeur face à l'Atlético de Madrid (victoire 2-3). Depuis le début de la saison, ses statistiques sont affolantes: il a inscrit 12 buts en 11 matchs, Premier League et Ligue des Champions confondues.

Alors forcément, au moment où Cristiano Ronaldo et Lionel Messi sont en phase d'adaptation avec leur nouveau club, une question revient avec de plus en plus d'insistance: Mohamed Salah est-il actuellement le meilleur joueur de la planète?

En football, les statistiques ne suffisent pas lorsqu'on parle de chambouler la hiérarchie de ce titre honorifique. Demandez à Robert Lewandowski ce qu'il en pense... Certes, les stats' peuvent servir à se faire une place dans le cercle élargi des meilleurs joueurs du monde. Mais pour se hisser au sommet du panthéon, l'imaginaire collectif réclame des chefs-d'œuvre. Le pharaon égyptien nous en a livré deux tout récemment.

Il y eut d'abord ça face à Manchester City:

Puis ça, face à Watford, samedi dernier:

La rivalité entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo a cannibalisé les débats sur l'identité du meilleur joueur de la planète ces douze dernières années – la plupart du temps à juste titre. Aujourd'hui, Mo Salah fait incontestablement vaciller cette hégémonie.

Alors non, Salah n'est pas encore au niveau de Leo Messi lors de ses meilleures années. Il ne le sera d'ailleurs probablement jamais. Mais actuellement, et même si cette appellation généraliste ne me plaît guère, il peut effectivement être considéré comme le meilleur joueur du monde. Ses coups d'éclat, son influence à Liverpool, mais surtout sa régularité dans la ligue la plus relevée du monde font de lui le most valuable player (MVP) du football.

Ce weekend, il aura l'occasion de poser un nouveau jalon à son nouveau statut à l'occasion du fameux derby d'Angleterre face à Manchester United (dimanche à 17h30).

Le chiffre: 68% de joueurs vaccinés en PL

La Premier League (PL) a annoncé cette semaine que 68% des joueurs étaient entièrement vaccinés contre le Covid-19, tandis que 81% avaient déjà reçu une première dose. La polémique avait enflé ces dernières semaines lorsque certains joueurs, comme le milieu de terrain suisse d'Arsenal, Granit Xhaka, s'étaient prononcés contre le vaccin.

Ces chiffres restent par ailleurs en dessous de la moyenne globale du Royaume-Uni, où 79% de la population au-dessus de douze ans sont fully vaccinated. Ils sont toutefois en nette augmentation depuis le mois dernier (43% des joueurs entièrement vaccinés). La Premier League a également annoncé qu'elle ne communiquerait pas de statistiques par club.

La séquence so british: Le but «water-polo» de Plymouth

Puisqu'on a beaucoup parlé méga star, argent et repreneurs saoudiens ces dernières semaines dans le British Corner, on tenait à conclure cette rubrique en vous partageant une séquence au plus près de l'essence même du football britannique.

Ce mardi, Plymouth Argile a pris les commandes de la League One (troisième division anglaise) grâce à son succès 3-0 face à Bolton dans des conditions dantesques. Des exclamations du public à la célébration du but, la séquence comporte tout ce qui fait les ingrédients d'un bon match de division inférieure britannique.

Allez, puisque toute l'équipe s'y est mise, on vous remet la version complète de la célébration:

Le British Corner #FPL

Jouer à Fantasy Premier League (FPL) consiste à constamment revoir ses plans. La plupart d'entre vous avaient certainement misé sur Romelu Lukaku dans les semaines à venir grâce à son calendrier de rêve (Norwich, Newcastle, Burnley). Mais l'attaquant belge de Chelsea s'est blessé à la cheville mercredi en Ligue des Champions. Il devrait ainsi manquer les prochains matchs de Chelsea.

En partant du principe qu'il manquera plusieurs matchs (on attendra encore la CP d'avant-match de Chelsea vendredi), il s'agit de trouver une alternative à l'attaquant belge - en espérant que personne d'entre vous ne l'avait transféré avant son match de CL. Je vous livre ici mes principaux candidats par gamme de prix:

+ 10 millions:

  • Jamie Vardy (10,6): C'est l'attaquant en forme du moment. Le buteur de Leicester a inscrit 5 buts lors des 4 derniers matchs de championnat. Son calendrier à moyen terme est très inégal, mais Vardy a prouvé qu'il pouvait marquer contre n'importe qui. Petit bémol: On avait remarqué que l'explosion d'Iheanacho à ses côtés lui avait fait "prendre" passablement de points en fin de saison passée. Affaire à suivre donc comme Brendan Rodgers semble à nouveau privilégier un système à deux attaquants.

7 - 10 millions:

  • Raul Jimenez (7,6): L'attaquant des Wolves ne compte qu'un seul but cette saison. Cependant, les derniers matchs se sont révélés plus encourageants. Il est constamment recherché par ses coéquipiers et son entente avec Hwang est plutôt prometteuse, sans oublier qu'il est en charge des penalties. Il pourrait profiter du très bon calendrier des Wolves au cours de ces prochaines semaines.

- 7 millions:

  • Ivan Toney (6,4): Brentford est l'équipe surprise de ce début de saison. Solide défensivement, les Bees ont démontré de belles choses offensivement. Toney est systématiquement inclus dans ces actions offensives et tire les penaltys. Le calendrier très dégagé qui s'offre à Brentford devrait lui permettre d'amasser rapidement des points.
Ivan Toney (Brentford).
Ivan Toney (Brentford).Image: sda

Le choix dépendra de votre stratégie sur le plus long terme. L'achat de Vardy ou Kane reste du poste pour poste, tandis que le remplacement de Lukaku par Jimenez ou Toney vous permettra de libérer des fonds pour acheter Son, De Bruyne ou même Mané au milieu de terrain. A titre personnel, je dois avouer qu'aucun attaquant ne me convainc entièrement actuellement. Ce qui pourrait me pousser à patienter une journée et aligner encore une fois Ronaldo en pointe (j'avais prévu le changement vers Lukaku cette semaine).

Le point sur la situation dans la ligue BC

Changement de leader dans la ligue British Corner by Watson! FC Cata-Klopp (Laurent Savioz) a détrôné Sancho Mpenza (Grégory Beaud) grâce à une très belle journée à 70 points.

Le meilleur score de la journée est à mettre au crédit de FC Friedlympique (Maeto FRD). La Wildcard qu'il a jouée lui a permis de constituer une défense en béton, puisque ses cinq défenseurs et son gardien ont tous obtenu une clean sheet. Cerise sur le gâteau: Le but de Chilwell est venu récompenser ce choix audacieux.

Ce weekend, on suivra avec attention les décisions des Managers appelés à trouver un remplaçant à Romelu Lukaku. En effet, huit des dix membres du Top 10 ont l'attaquant belge dans leur équipe.

La GW9 en bref

Le capitaine
La blessure de Romelu Lukaku nous prive du capitaine en puissance pour cette Gameweek. Cette annonce nous pousse à nous tourner vers l'homme en forme du moment Mohamed Salah (12,8). Les derbys d'Angleterre peuvent déboucher sur des matchs fermés, mais la défense de Manchester United est très perméable ces temps. Je considère à nouveau la possibilité de donner le brassard à Raphinha (6,6) qui accueille Wolverhampton, mais les nombreuses absences à Leeds semblent trop peser sur l'ensemble de l'équipe. Le coup de poker parfait serait Kai Havertz (8,1). En l'absence de Lukaku et Werner, l'Allemand pourrait profiter de la réception de Norwich pour enfin lancer sa saison.
Qui sera ton capitaine pour la GW9 ?
Les différentiels
Bryan Mbeumo (5,6): Le milieu de terrain français détient un record ahurissant: il a déjà touché les montants à six reprises depuis le début de la saison. Ce chiffre démontre bien le potentiel du Français qui devrait bientôt être incontournable dans les équipes au vu de son prix et du calendrier de Brentford.
Kai Havertz (8,1): On l'a cité plus haut comme potentiel capitaine. Présent dans seulement 4,4% des équipes, Kai Havertz peut devenir le différentiel ultime ces prochaines journées en l'absence de Lukaku et Werner. La réception de Norwich dès ce weekend lui offre une occasion en or de retrouver une confiance qui lui fait défaut depuis son but en finale de la Ligue des Champions.
Odsonne Edouard (6,5): La recrue de Crystal Palace trouve progressivement ses marques dans le système de Patrick Viera. Il s'est montré très remuant face à Arsenal lundi dernier et a été récompensé par un but. Il aura la possibilité d'enchaîner ce weekend avec la réception de la plus mauvaise défense de la ligue, Newcastle.

Kai Havertz (Chelsea).
Kai Havertz (Chelsea).Image: keystone

Vous hésitez encore dans votre choix de capitaine? Vous n'êtes pas encore certain de votre prochain transfert ou de votre stratégie à plus long terme? Posez simplement votre question en utilisant la fonction commentaires ci-dessous.

Cheers mates!

Champignons fous

1 / 27
Champignons fous
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp
Les Universiades de Lucerne annulées à cause du Covid-19
Le plus grand événement multisports du monde pour les étudiants, prévu en décembre prochain, est annulé. La faute au nouveau variant du coronavirus Omicron, qui rend trop compliquée l'organisation.

Grande déception en Suisse centrale ce lundi. Via un communiqué, les organisateurs des Universiades ont annoncé que l'événement, prévu du 11 au 21 décembre à Lucerne, n'aura finalement pas lieu.

L’article