DE | FR
Image: keystone
Jeux olympiques

Justin Murisier termine à une belle 4e place du combiné alpin

Après les deux manches de descente et slalom, le Valaisan finit à une très belle (mais frustrante) 4e place, au pied du podium. Les trois autres Suisses ont été éliminés.
10.02.2022, 08:0810.02.2022, 10:08
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Justin Murisier a terminé au 4e rang du combiné olympique à Pékin. Le titre est revenu à l'Autrichien Johannes Strolz, devant Aleksnader Aamodt Kilde et le Canadien James Crawford.

Il a manqué 0''18 au Bagnard, exemplaire en descente et en slalom, pour monter sur le podium. Lui le géantiste a su se sublimer dans deux disciplines qu'il pratique moins.

Brillant 4e de la descente, Johannes Strolz avait toutes les cartes en mains pour réussir un énorme coup. Le fils d'Hubert Strolz, champion olympique du combiné en 1988 à Calgary, entre dans l'Histoire comme étant le premier enfant d'un champion olympique capable de répéter le même exploit que l'un de ses parents en ski alpin.

Coupable d'une grosse faute lors de la descente alors qu'il était dans le coup, Loïc Meillard a tout donné dans le slalom. En vain puisqu'il a enfourché. Même issue pour Luca Aerni.

Yannick Chabloz est sorti en descente. Le Nidwaldo-Vaudois a fait une grosse chute et s'est fracturé l'avant-bras gauche.

Selon la RTS, le jeune skieur de 22 ans doit encore passer des examens complémentaires à l'hôpital. Il sera opéré sur place, en Chine.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Et voici des tatouages moches, à ne pas reproduire...

1 / 31
Et voici des tatouages moches, à ne pas reproduire...
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Skier en dansant? Cette ex-discipline officielle des JO est incroyable

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ils se croient super forts et se retrouvent piégés sur les via ferrata
De plus en plus de «novices ambitieux» débarquent sur les voies en basket après avoir écouté les avertissements d'une oreille, convaincus qu'ils ont les capacités pour emprunter n'importe quel itinéraire. Mais la réalité les rattrape.

L'office du tourisme de Saillon reçoit chaque été de nombreux appels concernant sa via ferrata, l'une des plus belles mais aussi l'une des plus dangereuses de Romandie. «Nous précisons aux pratiquants qu'il y a trois parties distinctes sur le tracé, nous explique une responsable au téléphone. La première est accessible aux débutants, la deuxième est déjà plus difficile, et la troisième est réservée aux confirmés. On ne peut pas surveiller ou contrôler ceux qui s'y engagent, mais on met en garde sur le fait qu'il ne faut pas présumer de ses forces, au risque d'être coincé.»

L’article