Sport
Sciences

Le dopage pourrait être sexuellement transmissible

Le dopage pourrait être sexuellement transmissible
C'est une récente étude australienne qui le montre.

Le dopage pourrait être sexuellement transmissible

Une récente étude australienne ciblant les athlètes féminines démontre que des substances illicites peuvent être transmises d'une personne à l'autre via... du sperme.
11.07.2022, 07:0311.07.2022, 16:04
Rainer Sommerhalder / ch media
Plus de «Sport»

Les tests anti-dopage toujours plus raffinés sont à la fois une bénédiction et une malédiction dans l'univers du sport. Explications:

  • Le point positif, c'est que les tricheurs ont de moins en moins de marge de manoeuvre. La durée pendant laquelle une substance illicite peut être décelée dans les urines n'a cessé d'augmenter au cours de ces dernières années.
  • Le point négatif, c'est que les échantillons prélevés sont susceptibles de révéler des dopages involontaires. Depuis peu seulement, les scientifiques sont capables de détecter un faible taux de substances illicites dans l'urine.

Sexe, triche ou bidoche?

Un petit résidu dans les urines peut signifier que du temps s'est écoulé entre l'heure du dopage et le moment de l'examen. Mais comment faire la différence entre du dopage volontaire et une ingestion de viande ou de compléments alimentaires contaminés, ou encore l'absorption d'un médicament?

En juin, des scientifiques australiens ont émis une nouvelle hypothèse: et si les substances prohibées étaient sexuellement transmissibles via le sperme? Désormais, les athlètes féminines – et sportifs homosexuels ou bisexuels – du monde entier pourront plaider la transmission involontaire.

Justification préférée des sportifs

Dans l'histoire des tests de dopage positifs, le rapport sexuel a souvent été pris comme justification principale. Dans certains cas avec succès, et dans d'autres, avec des retombées moins glorieuses. Exemples:

  1. Dennis Mitchell, le chaud lapin: en 1998, le sprinteur américain a justifié la présence de testostérone dans ses échantillons par quatre relations sexuelles la veille de la compétition. «C'était l'anniversaire de madame, elle méritait quelque chose de spécial», avait-il servi au jury, avant d'enchaîner les poncifs sur les sportifs machos dont le corps dégouline d'hormones sexuelles mâles. Le médaillé d'or finira par être suspendu pendant deux ans.
  2. Christian Henn, la famille d'abord: comme Dennis Mitchell, le jury n'a eu aucune pitié pour Christian Henn. Le cycliste, qui avait d'abord invoqué son médicament pour accroître la fécondité, a mis un terme à sa carrière en 1999.
  3. Shawn Barber, un exutoire embarrassant: en 2016, le perchiste a dû expliquer que les traces de cocaïnes trouvées dans son urine étaient probablement dues au bon temps qu'il avait passé en compagnie d'une prostituée. Une habitude déstressante avant les compétitions, avait justifié le Canadien.
Dennis Mitchell a été suspendu pendant deux ans.
Dennis Mitchell a été suspendu pendant deux ans. image: keystone

Plus récemment, des sportives sont également passées entre les gouttes en invoquant leur activité sexuelle. La boxeuse américaine Virginia Fuchs a imputé les résidus de produits illicites à son partenaire fan des anabolisants. La piste de la transmission sexuelle a également servi la joueuse de tennis ukrainienne Dajana Jastremska.

Les fluides et la parole

L'étude australienne questionne l'impact des échanges de fluides corporels sur les tests anti-dopage. Les gouttes d'urine qui accompagnent l'éjaculation masculine ont aussi une grande incidence sur le taux de concentration des résidus, estiment les chercheurs.

Au vu de la popularité croissante des anabolisants auprès des jeunes, les raisons qui expliquent un test de dopage positif ne sont jamais évidentes. La place belle est désormais faite à la parole du sportif. Dopage volontaire ou coup d'un soir un peu trop chargé? La science n'a toujours pas la réponse.

(Traduit de l'allemand par jou)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Cette soirée dans un club lausannois dégénère
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Lausanne élimine Gottéron et défiera Zurich en finale des play-off!
Le Lausanne HC disputera la première finale de National League de son histoire. A Fribourg, les Lions ont aligné une quatrième victoire de rang (4-2) pour éliminer les Dragons.

Fribourg-Gottéron avait pourtant entamé ce cinquième acte comme il n'avait pas su le faire jusqu'à présent dans cette série: en ouvrant le score. A la 3e minute de jeu, Killian Mottet a soulagé les supporters fribourgeois en reprenant victorieusement un service précis de Julien Sprunger.

L’article