DE | FR
Corinne Suter a pris la 2e place du super-G de Zauchensee dimanche.
Corinne Suter a pris la 2e place du super-G de Zauchensee dimanche. image: keystone

Corinne Suter, à un cheveu de la victoire au super-G de Zauchensee

La skieuse schwytzoise a terminé 2e du super-G sur la piste autrichienne, à 0''04 seulement de Federica Brignone. Lara Gut-Behrami a pris le 10e rang.
16.01.2022, 13:0716.01.2022, 19:49
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Corinne Suter a signé, dimanche, son deuxième podium de l'hiver en Coupe du monde en prenant la 2e place du super-G de Zauchensee.

La Schwytzoise a manqué de peu une quatrième victoire à ce niveau, échouant à 0''04 seulement de la gagnante Federica Brignone. Victorieuse la veille en descente, Lara Gut-Behrami a terminé 9e.

Troisième de la seconde descente de Lake Louise début décembre, Corinne Suter revient donc sur le devant de la scène à moins de trois semaines des Jeux olympiques. La vice-championne du monde 2021 de super-G a réussi un finish de feu dimanche, elle qui accusait 0''28 de retard sur Federica Brignone après 54'' de course.

La Schwytzoise signe son 18e podium à ce niveau, le septième en super-G et le premier dans la discipline depuis février 2021 (3e à Val di Fassa). Elle avait évité de peu la chute samedi en descente, retrouvant miraculeusement son équilibre après un mouvement de terrain mal négocié avant de décrocher la 7e place.

Federica Brignone a, quant à elle, cueilli sa 18e victoire en Coupe du monde, la sixième en super-G. L'Italienne de 31 ans, qui avait déjà enlevé le deuxième super-G organisé à St-Moritz en décembre, conforte sa 2e place dans la Coupe du monde de la spécialité derrière Sofia Goggia.

Pas de 2e exploit pour Gut-Behrami

Surprenante gagnante de la descente samedi, Lara Gut-Behrami n'a pas signé d'exploit 24 heures plus tard dans sa discipline de prédilection. La Tessinoise, qui manque d'entraînement après sa longue pause forcée due au Covid-19, doit se contenter du 10e rang. Pas encore à 100% de ses moyens, elle a concédé 0''64 à la lauréate. (ats/yog)

Le sous-marin «mésoscaphe» Auguste Piccard

1 / 9
Le sous-marin «mésoscaphe» Auguste Piccard
source: musée suisse des transports
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

«À mes yeux, ça aurait été plus facile de rester dans la peau d'un homme»

1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Stan Wawrinka avant Roland-Garros: «J'ai une vision à très long terme»
A Paris, le Vaudois disputera un tournoi du Grand Chelem pour la première fois depuis 18 mois et après deux opérations du pied. Il se confie sur son retour, ses objectifs et un éventuel duel avec Rafael Nadal.

Stan Wawrinka n'a jamais eu une relation aussi spéciale avec un tournoi que Roland-Garros, dont l'édition 2022 débute ce dimanche. En 2003, il a remporté l'édition junior et dix ans plus tard, il a atteint le sommet de son art en battant Roger Federer en quarts de finale, puis en triomphant de Novak Djokovic en finale.

L’article