DE | FR
Derby River Plate Boca Juniors football Argentine rivalité

Les matchs entre River Plate et Boca Juniors sont toujours... particuliers, dira-t-on. image: keystone

River Plate a les mêmes problèmes qu'une équipe de 5e ligue

La formation de Buenos Aires sera privée de quinze joueurs dimanche soir pour affronter son éternel rival, Boca Juniors. La faute au Covid-19. L'entraîneur devra, par exemple, faire jouer le gardien remplaçant de la réserve.



Tous les footballeurs de 5e ligue ont forcément vécu ce genre de moments. Dans le vestiaire, trois quarts d'heure avant le match, vous constatez avec effroi que les meilleurs éléments de votre onze de base sont absents pour affronter le FC United Milvignes III. Il est 13h00 et «Kéké» est toujours injoignable. Seul son combox donne signe de vie. Il a certainement pris une mine la veille et dort toujours. Pas de nouvelles non plus de Fred, sans doute obligé par sa copine à enfin faire la lessive. Fidèle à lui-même, José ne répond pas sur WhatsApp malgré les deux petits vus bleus sur chacun des quatre messages envoyés.

Bref, c'est la panique. Sur la feuille de match, seulement huit noms inscrits... C'est le moment de s'exciter et d'appeler trois-quatre mecs de l'équipe réserve et des juniors A, histoire que le compte soit bon.

Le genre d'équipe avec ces problèmes

abspielen

Vidéo: YouTube/Les archives de la RTS

Marcelo Gallardo, entraîneur de River Plate, a eu les mêmes sueurs froides ces dernières heures. Sauf que son équipe ne va, elle, pas affronter l'épouvantail du groupe 1 de 5ème ligue neuchâteloise, mais bien Boca Juniors, son éternel rival.

Avec l'ajout d'Agustín Gómez, Tomás Lecanda, Felipe Peña Biafore, Tomás Galván, Daniel Lucero et Lucas Beltrán, voici la liste des joueurs appelés pour le match de cet après-midi.

Avant ce quart de finale de Coupe de la ligue argentine, pas moins de quinze joueurs des Millonarios ont été testés positifs au Covid-19. Et manque de bol, parmi eux se trouvent sept titulaires habituels et... les quatre gardiens de la formation. Du coup, Gallardo a dû convoquer en urgence Leonardo Diaz, 21 ans, le portier... remplaçant de la réserve.

Heureusement pour le jeune gardien, River Plate disputera ce Superclásico dans une Bombonera – le mythique et muy caliente stade de Boca Juniors – vide, coronavirus oblige. Il ressentira assurément moins de pression que si l'enceinte avait été pleine à craquer, comme c'est toujours le cas pour ce derby de Buenos Aires, l'un des plus bouillants du monde. On vous laisse juger par vous-même avec la vidéo ci-dessous. Montez le volume! 🔊

Plus d'articles sur le sport

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Oui, un troisième gardien sert vraiment à quelque chose

Link zum Artikel

Pourquoi les gardiens tapent-ils leurs crampons sur les poteaux?

Link zum Artikel

Les mystérieux passages au vestiaire de Djokovic font jaser

Link zum Artikel

«En cas de malaise, les deux premières minutes sont vitales»

Link zum Artikel

Les arbitres préparent les matchs de l'Euro comme des entraîneurs

Link zum Artikel

Tous les résultats et classements de l'Euro 2020 en un clin d'œil

Link zum Artikel

Aimer cette équipe de Suisse, c'est prendre le risque d'être déçu

Link zum Artikel

Des geeks alémaniques font la loi dans l'industrie des paris sportifs

Link zum Artikel

Fabio Celestini est-il trop «tronchu» pour entraîner Young Boys?

Link zum Artikel

Dans un sport mécanique, mourir reste une option. Ils l'avaient oublié

Link zum Artikel

Bacsinszky: «On ne sait jamais tout, chaque joueuse a sa part d'ombre»

Link zum Artikel

Fribourg pleure l'un de ses diamants, Jason Dupasquier

Link zum Artikel

Roy Hodgson, le dictateur sympathique qui a décomplexé la Nati

Link zum Artikel

A Roland-Garros, on boude, on prie et on dit déjà des bêtises

Link zum Artikel

Le FC Sion joue sa peau ce soir. Les 10 raisons d'un déclin

Link zum Artikel

Mondial de hockey: «On n'a même pas le droit d'ouvrir la fenêtre de notre chambre»

Link zum Artikel

Il y a 20 ans, un Romand changeait la face du football portugais

Link zum Artikel

«Les épaules musclées, ça fait trop mec»

Link zum Artikel

Il rejoue en Premier League... dix ans après son dernier match

Link zum Artikel

River Plate a les mêmes problèmes qu'une équipe de 5e ligue

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

Faire payer les autographes? La mauvaise idée de Genève-Servette

Link zum Artikel

Le cheval vainqueur n'aurait pas mangé que des céréales

Link zum Artikel

Il profite de son passage à la télé pour chambrer le LHC

Link zum Artikel

Eden Hazard a-t-il manqué de respect au Real Madrid?

Link zum Artikel

Lewis Hamilton fait-il semblant d'avoir peur?

Link zum Artikel

Comment les réseaux sociaux se sont retournés contre les sportifs

Link zum Artikel

Les stars du foot ont peur dans le mur et ça peut leur coûter cher

Link zum Artikel

Pourquoi le Covid peut ruiner la carrière de Federer et Nadal

Link zum Artikel

Alexia, transgenre: «Je ne suis pas une menace pour mes adversaires»

Link zum Artikel

Les petites combines des cyclistes pour gruger en toute impunité

Link zum Artikel

Une copine de hockeyeur en colère: «No 25, tu es un gros dégueulasse»

Link zum Artikel

Ces entraîneurs de foot qui ont craqué

Link zum Artikel

Au FC Sion, un président qui s'éclate et des joueurs qui s'en fichent

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

Pourquoi les footballeurs sont-ils nuls quand on les change de poste?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Bob Marley, superstar du reggae, mourait il y a 40 ans

1 / 10
Bob Marley, superstar du reggae, mourait il y a 40 ans
source: ap
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Comment nous sommes devenus accros au fitness

Les salles de sport ne rouvriront pas (encore) et leurs adeptes grognent, malgré les nombreuses alternatives pour suer en extérieur ou à la maison. On vous explique pourquoi le fitness est une drogue plus volontiers sociale que sportive.

«Au fitness, je paie, donc je veux en profiter. J'ai besoin d'avoir une routine. Et il n'y a pas la tentation du chocolat et du canapé.» Le cas de Vanessa Descombes n'est pas isolé. Cette maman au foyer de 41 ans fait partie d'une secte, à priori inoffensive et bonne pour la santé: les salles de sport. Depuis qu'elles ont fermé leurs portes (et ce n'est pas près de changer), de nombreux adeptes se sentent totalement abandonnés au point de ne plus faire de sport du tout. Too much?

Une addiction …

Lire l’article
Link zum Artikel