DE | FR
Image: keystone

Marco Odermatt gagne le super-G de Wengen

Marco Odermatt a remporté jeudi le super-G de Wengen. Le skieur nidwaldien est impressionnant cette année: il en est déjà à 6 victoires en Coupe du monde.
13.01.2022, 14:0513.01.2022, 17:16
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Impressionnant dans le géant d'Adelboden samedi dernier, Marco Odermatt a poursuivi sur sa lancée dans les Alpes bernoises jeudi.

Le Nidwaldien a remporté le super-G de Wengen, cueillant ainsi sa 10e victoire en Coupe du monde, la sixième déjà cet hiver.

Auteur d'une démonstration sur le bas du parcours d'un super-G ne comportant aucune difficulté majeure, Marco Odermatt a ainsi remporté près de la moitié des épreuves qu'il a disputées depuis le début de la saison! Le phénomène de Hergiswil en est par ailleurs à neuf podiums en 13 courses cet hiver. Un bilan impressionnant.

Vainqueur des trois précédents super-G, Aleksander Aamodt Kilde semblait pourtant en mesure de réussir la passe de quatre. Le Norvégien comptait ainsi 0''41 d'avance sur Marco Odermatt au premier pointage intermédiaire. Mais il a manqué de fluidité sur les dernières courbes, échouant au 2e rang à 0''23.

Il survole le classement général

Marco Odermatt restait pourtant sur deux contre-performances dans la discipline, avec un 24e rang à Val Gardena et un 8e à Bormio, et il s'élançait pour la deuxième fois seulement sur le Lauberhorn après l'entraînement de descente de la veille. Mais sa confiance et son talent lui ont permis de signer une manche quasi parfaite jeudi.

Le sportif suisse de l'année 2021 prend un peu plus ses distances au classement général, où sa marge sur son dauphin Aleksander Aamodt Kilde est désormais de 396 unités. Il revient par ailleurs à 61 points du Norvégien au classement du super-G, avec encore deux courses à disputer cet hiver dans la spécialité.

Le classement général de la Coupe du monde

source: rts

Feuz pas à son affaire

Les autres Suisses ont terminé loin du podium, dont la troisième marche est occupée par l'Autrichien Matthias Mayer (à 0''58). Stefan Rogentin (11e), Niels Hintermann (14e) et Loïc Meillard (15e) se sont néanmoins classés parmi les 15 premiers. Coupable d'une grosse faute de carre, Beat Feuz a quant à lui fini hors du top 20. (ats/yog)

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

À quel point es-tu Swisstainable?

1 / 6
À quel point es-tu Swisstainable?
source: ©glacier express / stefan schlumpf
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Djokovic insulté par deux journalistes australiens se croyant hors antenne

21 jours de quarantaine avant les JO? Zéro souci pour Patrizia Kummer
Non vaccinée, la snowboardeuse valaisanne est obligée de vivre en isolement trois semaines à Pékin avant les Jeux. Etonnamment, elle le vit très bien. Témoignage.

Trois mois après son deuxième anniversaire, Patrizia Kummer chausse pour la première fois des skis. Elle les échangera plus tard contre un snowboard, sur lequel elle devient championne olympique de slalom géant parallèle en 2014. Dans deux semaines à Pékin, elle participera, à 34 ans, pour la troisième fois aux JO.

L’article