Sport
Volleyball

Schönenwerd ne participera pas à la Ligue des champions de volley

Schönenwerd ne participera pas à la Ligue des champions pour des raisons financières.
Schönenwerd ne participera pas à la Ligue des champions pour des raisons financières.Image: Joerg Oegerli

Ce club champion de Suisse vit une situation absurde 🤯

Schönenwerd a décidé de ne pas participer à la Ligue des champions car plus il aurait gagné de matchs et plus il aurait perdu d'argent.
17.07.2023, 18:49
Silvan Hartmann
Plus de «Sport»

On associe généralement la Ligue des champions à beaucoup d'argent et de glamour. Mais si cette image colle parfaitement au football, les choses sont très différentes en volley-ball. Daniel Bühlmann en sait quelque chose. Le directeur de Volley Schönenwerd a carrément décidé de ne pas inscrire son équipe à la prestigieuse compétition européenne, alors que ses joueurs s'étaient qualifiés sur le terrain en devenant champion de Suisse.

«Nous regrettons beaucoup de ne pas pouvoir participer à cette aventure, mais cela aurait été bien trop gros pour notre budget»
Le directeur dans un communiqué du club.

Concrètement, Schönenwerd aurait eu des problèmes d'argent dans le cas où il aurait...gagné des matchs en Ligue des champions! Cela peut paraître fou mais c'est la vérité: si le club alémanique s'était qualifié pour la phase de groupes de la Ligue des champions, il aurait alors eu «un gros problème financier», selon les mots de Daniel Bühlmann.

«Nous n'avons aucune chance de refinancer d'une manière ou d'une autre les coûts élevés engendrés par une participation à la phase de groupes»
Le directeur de Volley Schönenwerd

Pour comprendre l'absurdité de la chose, il convient de rappeler le règlement. Le champion suisse de volley doit d'abord passer par des tours de qualification pour accéder à la Ligue des champions. Il doit franchir trois tours au total, avec un match aller et un match retour, pour finalement atteindre le tour principal, et intégrer un groupe de quatre.

Or pour chaque tour de qualification, les frais s'élèvent à 2'000 euros. Celui qui passe les trois tours après avoir versé un total de 6'000 euros doit encore débourser 25'000 euros supplémentaires pour la phase de groupes. De l'argent que des clubs de village comme Schönenwerd (une commune suisse du canton de Soleure) doivent péniblement collecter auprès des sponsors.

Bien sûr, les clubs qui franchissent des tours de qualifications touchent de l'argent, mais ces primes sont disproportionnées par rapport aux frais de participation. Celui qui passe le premier tour de qualification reçoit tout juste 3'000 euros – 1'000 euros de plus que le cachet de départ. Lors de la phase de groupes, les six matchs permettent de gagner 10'000 euros par partie, ce qui est encore loin de couvrir tous les frais.

Luca Ulrich, links, von Schoenenwerd im Spiel gegen Linus Birchler, mitte, von Jona beim Volleyball Schweizer Cup Final der Herren zwischen Volley Schoenenwerd und dem TSV Jona Volleyball am Samstag,  ...
Le joueur de Schönenwerd Luca Ulrich (à g.) lors de la finale de Coupe nationale contre Jona en 2021.Image: KEYSTONE

Surtout qu'il faut encore payer les déplacements. Pour chaque match à l'extérieur, les joueurs et le staff doivent débourser entre 15'000 et 20'000 francs. Selon le tirage au sort, il est certes possible de réduire un peu les coûts en voyageant en car et en renonçant aux nuits d'hôtel. Mais cela ne change que très peu de choses au final.

Si vous ajoutez à tout cela les travaux d'aménagement pour mettre la salle aux normes européennes, vous constatez très rapidement qu'une participation à la Ligue des champions ressemble à un cadeau empoisonné que Schönenwerd n'a surtout pas envie de déballer.

Le forfait des Soleurois n'a d'ailleurs pas vraiment surpris les autres clubs suisses. «Nous comprenons parfaitement leur décision. Les perspectives économiques n'ont pas été aussi sombres depuis longtemps», a ainsi déclaré le président d'Amriswil Martin Salvisberg. Il explique que des discussions ont eu lieu pour savoir si son équipe devait hériter de la place laissée vacante par Schönenwerd. «Mais nous sommes arrivés à la conclusion qu'il n'était pas non plus question pour nous de jouer la Ligue des champions», explique Salvisberg.

Schönenwerd participera finalement à la CEV Cup, soit la 2e division du volley européen. Une compétition moins gourmande financièrement, puisque chaque match coûte au maximum 10 000 francs.

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
Une IA a créé des couples de stars et leurs enfants
1 / 30
Une IA a créé des couples de stars et leurs enfants
source: jérémy pomeroy
partager sur Facebookpartager sur X
Arrêtez de montrer vos téléphones aux animaux
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce coach craque en plein match à cause de ses propres fans
L'entraîneur de Tottenham, Ange Postecoglou, était outré par le comportement des supporters contre Manchester City. L'un d'entre eux en a fait les frais.

Le match de Premier League Tottenham - Manchester City s'est déroulé dans une atmosphère lunaire mardi soir. La faute à l'enjeu de la rencontre. Si les Citizens gagnaient, ils prenaient une très grosse option sur le titre de champion d'Angleterre en passant devant Arsenal, rival héréditaire de Tottenham. Du coup, certains fans des Spurs n'ont pas hésité à encourager... leur adversaire et se réjouir de sa victoire (2-0).

L’article