larges éclaircies
DE | FR
2
Sport
International

Djokovic plus titré que Federer: Comment se préparer au pire?

Novak Djokovic peut détenir le nombre de victoires en Grand Chelem (21) devant Nadal et Federer s'il s'impose à l'US Open
Novak Djokovic est à un match d'un 21e sacre en Majeur. Il dispute la finale l'US Open dimanche soir contre Daniil Medvedev. Image: Shutterstock/Keystone

Djokovic plus titré que Federer: comment se préparer au pire?

Le Serbe peut plonger la Suisse dans le deuil national s'il remporte l'US Open ce dimanche soir. Il deviendrait alors le seul recordman du nombre de titres (21) en Grand Chelem, devant Rafael Nadal mais surtout Roger Federer. La catastrophe est proche, il faudra être fort mais on peut tenir bon.
12.09.2021, 19:15
Suivez-moi

Regardez la réalité en face

En d'autres termes: regardez les matchs de Novak Djokovic. Un exercice auquel beaucoup de supporters de Federer refusent encore de se plier, ne supportant pas de voir les records du Maître malmenés sous leurs yeux. Or, il est peut-être temps de ne plus vivre dans le déni.

Evidemment, on commencera en douceur, pourquoi pas en regardant une petite partie de la finale entre Djokovic et Daniil Medvedev? Le début du match (programmé à 22h00 en Suisse ce dimanche soir) est un moment indiqué pour deux raisons:

  • Le numéro un mondial n'est pas toujours au meilleur de sa forme (il a déjà perdu quatre fois le premier set depuis le début du tournoi) et sera certainement un peu fatigué après sa demi-finale épique en cinq manches contre Alexander Zverev.
  • La tension est encore supportable, selon une étude réalisée par des cardiologues scandinaves (😜).

On ne peut que vous recommander de privilégier un environnement apaisant durant la retransmission du match. Allumez quelques bougies à l’huile essentielle de romarin, cajolez le chat (idéalement un Maine coon) et hydratez-vous avec une infusion aux plantes entre chaque changement de côté. Surtout, ne surestimez pas vos capacités: suivre un set ou deux, c'est déjà une très belle performance.

Cette petite fille a tout compris au tennis de 2021.
Cette petite fille a tout compris au tennis de 2021.Image: Shutterstock

Enfin, soyez attentifs aux réactions de votre organisme: bouffées de chaleur, palpitations ou tensions dans les cervicales sont autant de signes qui doivent vous alerter, et vous inciter à zapper sur la chaîne Mezzo pour une rediff' de la «sonate n°9 en la majeur» de Beethoven.

Ne pas ressasser

La tentation est grande, quand une catastrophe est sur le point de s'abattre, de se dire qu'elle aurait pu être évitée si d'autres choix avaient été opérés. Dans le cas de Federer, cela nous renvoie forcément à la finale de Wimbledon 2019, la défaite la plus cruelle de la formidable carrière du Bâlois, éconduit en cinq sets (et 4h55 de jeu) par Djoko après avoir manqué deux balles de match sur son service.

Ressortez les mouchoirs 😢

Il y a aussi ces échecs en demi-finale de l'US Open 2010 et 2011, toujours contre Djokovic, ou celui de 2009 en finale contre Juan Martin Del Potro; et ce match, CE MATCH contre Rafael Nadal en finale de Wimbledon 2008 (ne comptez pas sur nous pour vous remettre la vidéo, on n'est clairement pas prêts).

La vérité, c'est que ces occasions gâchées appartiennent au passé. Il est peut-être temps de passer à autre chose, non?! Le magazine féminin Cosmopolitan livre d'ailleurs les cinq clés d'une nouvelle vie: comprendre pourquoi on stagne; s'accorder le droit d'aller mieux; faire le premier pas; lâcher prise et y arriver vraiment. «Chum jetzt!», comme dirait Federer.

Trouver des qualités chez l'autre

Djoko n'est pas très populaire en Suisse, et ce n'est pas seulement parce qu'il a souvent battu l'idole nationale.

Image
Image: ATP

C'est d'abord parce qu'il est arrivé après Federer et Nadal et qu'il n'a pas tout de suite trouvé sa place, entre l'élégance du premier et la puissance du second. Ensuite, parce qu'il a essayé de se faire aimer du public par tous les moyens, au risque parfois d'agacer. «Il veut tellement être aimé que je ne peux pas le supporter», avait pointé Nick Kyrgios en 2019. Enfin parce que son attitude sur le court est clivante: son style de jeu froid et réaliste n'est pas très spectaculaire et ses craquages sont récurrents.

Il y a pourtant plein de raisons, aussi, d'aimer ce garçon né à Belgrade en 1987 et devenu le meilleur retourneur de l'histoire. Athlète doté d'un physique hors du commun, savant gestionnaire de ses efforts, Novak Djokovic brille sur toutes les surfaces grâce à ses qualités techniques, son sens du jeu et sa force mentale.

Il s'entraîne avec les meilleurs.
Il s'entraîne avec les meilleurs.Image: Instagram

Imaginer que le record co-détenu par Federer puisse être battu par un champion aussi complet peut être une source de consolation (on y croit à moitié en l'écrivant, mais on est persuadé que c'est la voie à suivre 🧘‍♂️).

Se dire que la vie continue (c'est vrai en plus)

Si le pire arrive dimanche, il faudra s'accorder le droit d'être triste, prévenir les amis que ça ne va pas fort, dorloter «Fedex» (le nom du Maine coon) et poser un jour ou deux pour aller aux bains de Charmey (FR) ou en retraite spirituelle sur le chemin de Saint-Jacques.

Mais ensuite tout doit redevenir comme avant. Car la vie continue. Federer est certes blessé au genou, mais tant qu'il n'a pas annoncé la fin de sa carrière, tous les rêves sont permis. Y compris celui de le voir remporter un ultime Grand Chelem en 2022.

Prends ça, Photoshop!
Prends ça, Photoshop!Image: Keystone

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Akanji: «Avoir éliminé la France nous donne de la confiance»
Leader en sélection, titulaire dans la meilleure équipe d'Europe, le défenseur de 27 ans pose son regard sur l'attribution de la Coupe du monde au Qatar et sur cette équipe de Suisse qu'il juge plus forte qu'à l'Euro.

La Coupe du monde 2022 a lieu au Qatar. Si nous vous avions posé la question à l'époque de l'attribution en 2010: «Est-ce une bonne idée?» Qu'auriez-vous répondu?
Manuel Akanji: J'aurais dit «non». Pour moi, une Coupe du monde au Qatar n'a pas de sens. Mais ce n'est pas nous, l'équipe de Suisse, qui avons choisi ce lieu.

L’article