Sport
Football

En France, les footballeurs suisses ont la cote

Breel Embolo s'appr
Breel Embolo donne une nouvelle orientation à sa carrière en rejoignant Monaco.Image: fxp-fr-sda-rtp

En France, les footballeurs suisses ont la cote

La Ligue 1 reprend ce week-end avec Lucien Favre et Breel Embolo, dont les venues suscitent de grandes attentes. D'autres joueurs helvétiques sont appelés à jouer un rôle plus ou moins important. Nous les avons tous recensés.
04.08.2022, 11:4304.08.2022, 12:14
Jonathan Amorim
Suivez-moi
Plus de «Sport»

Ca y est, c'est la reprise. Le football reprend ses droits plus ou moins partout en Europe. Ce week-end, c'est le championnat de France, la Ligue 1, qui redémarre, une semaine après la Ligue 2. Sur la ligne de départ, plusieurs Suisses.

Ils devraient être titulaires

On démarre ce tour de France par la Bretagne et Lorient, où vient de débarquer le gardien fribourgeois Yvon Mvogo. L'international helvétique sort d'une saison compliquée au PSV Eindhoven où il était passé numéro deux. En rejoignant Lorient, Yvon Mvogo espère redevenir titulaire et accrocher un billet pour le Qatar. Il a d'ailleurs effectué ses grands débuts cette semaine en amical contre Châteauroux (victoire 2-1). Au micro de Ouest-France, il s'est dit ravi de son transfert à Lorient:

«J'ai été très bien accueilli, je suis vraiment ravi d'être ici. Je commence à prendre mes repères, notamment après ce premier match. Je sens également une montée en puissance. La ligue 1 est un championnat réputé avec de très grands joueurs, j'ai hâte que cela commence.»

À l'extrême opposé du pays, sur la Côte d'Azur, on retrouve deux internationaux suisses: Jordan Lotomba et Breel Embolo. Le premier entame sa troisième saison consécutive à l'OGC Nice. Il sera coaché par Lucien Favre, de retour au club quatre ans après son premier mandat. Le coach vaudois, très apprécié par les Niçois, est attendu et aura pour mission de stabiliser l'OGCN dans le haut de tableau de Ligue 1.

Les premiers signes sont toutefois inquiétants puisque les Niçois n'ont enregistrés qu'une seule victoire en amical (1-0 contre le Torino). Mais Lucien Favre pourra compter sur son compatriote vaudois Jordan Lotomba, valeur sûre du contingent et qui voudra, lui aussi, décrocher un ticket pour le Qatar.

«Lulu» et Jordan auront un nouveau voisin cette saison sur les bords de la Méditerranée: Breel Embolo. L'attaquant a rejoint l'AS Monaco en provenance du Borussia M'gladbach. Une nouvelle étape dans la riche carrière de Breel-Donald Embolo, qui s'apprête à découvrir la Ligue 1 après de nombreuses années en Bundesliga. Sur le Rocher, où les attaquants sont nombreux (Ben Yedder, Volland, Minamino, Boadu, etc), on compte sur lui, comme l'a affirmé le directeur sportif de l'ASM:

«Je suis très heureux d’accueillir Breel Embolo dans la famille AS Monaco. Je pense qu’il est le parfait complément des attaquants que nous avons déjà dans l’effectif. Il va apporter sa vitesse, sa puissance, et je pense qu’il sera une arme offensive redoutable pour nous.»
Paul Mitchell sur l'arrivée d'Embolo à Monaco

À noter qu'Embolo a inscrit un doublé avec la réserve contre l'équipe B du FC Porto lors de son arrivée. Plus récemment, il a reçu ses premières minutes avec l'équipe principale en phase préliminaire de la Ligue des champions, contre le PSV Eindhoven (1-1), où il a réussi une entrée fracassante à la 76e minute.

Toujours dans le sud, en Occitanie, les buts de Montpellier devraient à nouveau être bien gardés avec la présence de Jonas Omlin. L'international formé à Lucerne brille dans l'Héraut depuis maintenant deux saisons. En juin dernier, il avait également signé une performance de grande classe avec la Suisse, dégoutant les attaquants portugais et permettant à la Nati de s'imposer 1-0. Il est toutefois annoncé avec insistance du côté de Leicester. À 28 ans, un transfert en Premier League le ferait passer définitivement dans une autre dimension. À noter que Gabriel Bares a quitté Montpellier la semaine dernière pour rejoindre le FC Thoune.

Ils vont devoir faire leurs preuves

C'est la belle histoire de ce mercato: Kevin Spadunada. À 25 ans, l'Argovien s'apprête à découvrir la Ligue 1 avec son nouveau club de l'AC Ajaccio. Son histoire est folle. En 2016, suite à des problèmes de dos, il décide d'arrêter le football. Mais un an plus tard, il reprend en 4e ligue et grimpe rapidement les échelons jusqu'à rejoindre la première équipe du FC Aarau. Là, il signe un exercice 2020/2021 de grande classe: 18 buts et 6 passes décisives en 34 matchs. Le saut «challenge league-ligue » semble avoir été bien géré puisque Spadunada a été titulaire lors des deux derniers matchs amicaux de son équipe (contre le Paris FC et Lorient). Il sera en tout cas très intéressant de suivre son évolution cette saison.

En Corse, il ne sera pas le seul ancien pensionnaire de Challenge League. Il sera accompagné par l'ancien Xamaxien Dylan Tavares. Le Genevois a rejoint Bastia cet été. Il évoluera, lui, en Ligue 2. Une belle progression également pour celui qui défend les couleurs de l'équipe national du Cap-Vert. Pour la reprise du championnat, les Corses se sont loupés à Furiani devant 9000 spectateurs. Ils ont été battus 0-2 par Laval. Tavares a été titulaire sur le couloir gauche de la défense. De bonne augure pour lui.

En Ligue 2, on peut également parler d'Orges Bunjaku, 20 ans. Le Bâlois défend les couleurs de Grenoble. Ce milieu de terrain formé au FCB a pris part à 17 rencontres de Ligue 2 lors du dernier exercice. Grenoble a déjà servi de tremplin dans un passé récent à un autre milieu suisse: Charles Pickel. Après son passage réussi dans la région Rhône-Alpes, Pickel avait signé à Famalicao en D1 portugaise avant de rejoindre cet été l'US Cremonese, néo-promu en Série A. Un destin que l'on ne peut que souhaiter à Orges Bunjaku mais le Bâlois ne faisait pas partie du groupe qui a fait 0-0 contre Le Havre en ouverture de la saison.

On continue en direction de la Cannebière où deux «minots» suisses vont tenter de décrocher leurs premières minutes en Ligue 1 avec l'Olympique de Marseille. Il y a tout d'abord Esey Gebreyesus, formé à GC et passé à l'OM en 2021. Après une première saison avec les M19, il devrait évoluer avec l'équipe réserve en National 2 (D4). Il sera accompagné dans cet effectif par l'ancien servettien Roggerio Nyakossi, qui a rejoint Marseille cet été. Sur Twitter, le Genevois s'est dit emballé par le projet sportif olympien, qui lui permettra notamment de découvrir la Youth League:

Ils ne devraient pas rester en France

Cette saison s'annonce plus compliquée pour certains joueurs sous contrat en France. Ce sera notamment le cas de Dereck Kutesa. L'ailier genevois n'a pas été utilisé par le Stade de Reims en amical. Son prêt en Belgique la saison dernière, au SV Zulte Waregem, avait pourtant bien fonctionné. Kutesa avait été un titulaire régulier, inscrivant même trois buts et offrant quatre passes décisives. Ces performances lui ont valu une convocation en équipe nationale d'Angola le printemps dernier. S'il veut continuer à représenter les «Palancas Negras», le Genevois devra rapidement trouver un point de chute. YB et Bâle se sont positionnés comme experts de ce genre de rapatriement.

Retour dans le Sud avec Samuel Kasongo. Prêté la saison dernière à Xamax par Toulouse, il ne devrait pas représenter les Violets cette saison non plus. Son expérience xamaxienne a été mitigée et l'ancien junior d'YB devrait à nouveau être prêté. Il était d'ailleurs en test à Saint-Gall récemment.

Autre cas problématique, celui de François Moubandje. L'ancien Toulousain s'entraine actuellement seul et recherche activement un nouveau challenge. Il aurait été aperçu à la Porte d'Octodure et pourrait rejoindre le FC Sion prochainement.

Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La France a battu l'Autriche mais a peur pour Kylian Mbappé
Même s'ils ont gagné 1-0, les Bleus ont reçu beaucoup de coups de la part des Autrichiens, lundi soir à l'Euro. Kylian Mbappé a eu le nez cassé. Il est parti à l'hôpital, où il pourrait être opéré.

L'équipe de France a beaucoup souffert, lundi, pour son entrée dans l'Euro 2024. Les Bleus s'attendaient à une confrontation compliquée, mais certainement pas à être bousculés physiquement par des Autrichiens qui avaient décidé de mettre le pied sur le ballon dès les premières minutes de la partie. Le sélectionneur français Didier Deschamps a d'ailleurs rapidement semblé agacé par la rudesse autrichienne.

L’article